top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAnaïs Livet

Le Massage Tantrique Thérapeutique n'est pas une "prestation sexuelle thérapeutique"



Sacré de l'intimité
Buddha au sacré en fleurs

Parfois je reçois des appels de personnes intéressées par des massages naturistes, excitatifs, érotiques. Qui sous couvert d'une demande de "massage", cherchent en réalité une prestation sexuelle, avec éjaculation. Qui disent "c'est un massage, c'est thérapeutique, les gens nous prendraient pour des fous, mais je comprends, je respecte..." et déforment le métier, déforment le positionnement, déforment la pratique thérapeutique en enrobant le tout de flatterie superficielle et de fausse ouverture d'esprit. Parfois j'ai des appels de personnes qui, sans aller jusqu'à l'éjaculation, veulent passer un bon moment, veulent des "caresses du sexe", veulent se faire "masser les bourses", "stimuler le gland".

Non. Je ne fais rien de tout cela. Avec tout le respect que j'ai pour les travailleuses du sexe, je n'en suis pas une. Je ne suis pas intéressée par le fait de vous faire passer un moment sensuelo-excitatif.

Lorsqu'un client relève la tête pendant le massage du lingam pour me dire « Hmm c'est bon, j'adore, vous pouvez serrer plus fort ? »... eh bien non, je ne vais pas serrer plus fort. Je ne vais pas, non plus, « refaire cette technique pour la route ».

Je suis un processus bien particulier, je travaille en énergétique, en réflexologie, mon intention est 100% thérapeutique.

Laissez-vous traverser, laissez-vous vivre ce massage... et allez plus loin que les sensations premières, plaisir ou non. Ne vous laissez pas définir par un désir et le besoin immédiat de sa satisfaction.


J'étudie. Je travaille dur, quotidiennement.

Je vais régulièrement à l'étranger pour me former, j'ai une hygiène de vie qui implique une forte discipline, de nombreuses pratiques, afin d'être le plus clean possible, afin de me purifier régulièrement : ce qui est extrêmement important lorsqu'on travaille en énergétique. Je dévoue énormément de temps, d'énergie, d'argent dans ces formations, dans ces enseignements, dans ces pratiques, afin de pouvoir transmettre à mon tour et offrir au monde ce qui m'aide au quotidien dans mon cheminement personnel. J'aspire à plus grand, plus haut, toujours.

Parlons clairement : je ne fais certainement pas tout cela pour astiquer des nouilles.

Et puis franchement, vous n'avez pas besoin de ça pour moi, vous avez des mains.


Je rencontre aussi de merveilleuses personnes, avec des vécus compliqués, qui font face à de nombreux obstacles. Des gens qui viennent me voir parce qu'ils sont prêts à investir en eux, à faire un cheminement d'introspection, des gens qui ont conscience que la "guérison" passe par soi, et cherchent un soutien à tous leurs efforts personnels.

Je rencontre des gens qui se débattent avec des émotions lourdes, des traumas du passé, des schémas de pensée négatifs, des insensibilités corporelles, des douleurs chroniques, des difficultés sexuelles....

Ces personnes, hommes comme femmes, ont le courage de se faire face et d'aller rencontrer leurs ombres. Je suis ravie de pouvoir les accompagner, le temps d'une séance ou de plusieurs, dans cette démarche si courageuse.


Aujourd'hui j'aimerais vous partager le témoignage d'une femme qui ne manque pas de bravoure et que j'ai eu la joie d'accompagner lors d'une séance.

Je la remercie de partager son expérience, et j'espère que ce témoignage inspirera hommes et femmes, blessés, en recherche de soutien dans leur processus de retour à la Vie :


"J'ai découvert il y a 6 mois lors d'un état modifié de conscience que j'avais été victime d'un viol à l'âge de 4 ans et demi. Suite à une dissociation psychologique, durant 50 ans, je n'en ai gardé aucun souvenir, j'avais juste dans certaines situations des réactions excessives que je n'arrivais pas à comprendre. J'ai eu beaucoup de mal à accepter ce viol, c'était comme si mon corps me disait que c'était vrai et en même temps mon esprit le refusait encore. Mais un cauchemar et différentes réactions émotionnelles m'ont permis d'accepter la vérité. J'avais été victime d'un viol à un âge où je ne pensais qu'à jouer. Je suis venue faire un massage avec Anaïs pour finir de me libérer de ce traumatisme, pour me réapproprier mon être autrement. Par son écoute et présence avant pendant et après le massage, je me suis sentie en sécurité et accompagnée pour vivre cette expérience malgré mes peurs. Grâce à son massage Tara blanche, et malgré des moments difficiles, de colère de peurs et de pleurs, j'ai ressenti en même temps une profonde libération de tout mon être. Merci infiniment Anaïs pour ce soin qui va me permettre de vivre autrement avec ce traumatisme et d'avancer dans ma vie." Christelle


Voilà pourquoi je fais ce métier.

bottom of page