top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAnaïs Livet

La LIBÉRATION dans le massage, (les jolis mots part 2) :


...Ce qui m'amène à la demande de « libération » dans le massage tantrique, partie 2 des « jolis mots ».


Cette fois il ne s'agit pas d'un joli mot du tantra, mais plus de ceux qui n'en n'ont rien expérimentés et qui souhaitent être « initiés ».


Le masseur relèvera toujours, intérieurement ou non, un individu essayant d'enrober lorsqu'il parle d'éjaculation. (Si cette personne n'est pas à l'aise pour en parler, déjà, devrait-elle chercher cette expérience ?)

Mais cette "pseudo poésie" est aussi contre-productive :

Ces personnes se racontent que l'éjaculation est la libération après une douce torture, comme si elles étaient prisonnières et à la merci de leurs pulsions, désirs, et plaisirs sexuels.

Ce qui les prive de leur pouvoir personnel : elles se contentent de « subir » avec plaisir et il n'existe rien d'autre que ces sensations sexuelles.

L'éjaculation devient le but à atteindre, intrinsèquement associée à l'orgasme alors qu'ils sont complètement indépendants.

(Et au passage elles positionnent le masseur en masturbateur, ce qui est totalement déplacé, mais c'est un autre sujet).


Non, il n'y a pas de « libération ».


La raison en est simple :


Il n'y a pas d'éjaculation masculine dans le Tantra. Ni dans le massage, ni dans la sexualité.

Pas une goutte.


L'éjaculation n'est pas une libération mais une perte d'énergie vitale.


Le lingam (joli mot) éternue dans un mouchoir une partie du capital vie.

Ni plus ni moins.


Comme le dit mon amie Simone (sexologue, masseuse tantrique, voir site partenaire), « Remplacez le terme libération par décharge, et redemandez-moi ce que vous pensez souhaiter. »


Le principe même du tantra est la préservation et sublimation de notre énergie de vie. Les yogis tantriques passent leurs existences à réduire sa perte au strict minimum pour canaliser le reste à but spirituel. Un massage avec éjaculation (qui ne devrait déjà pas porter le nom de massage) ne peut pas, par définition, être un massage tantrique. C'est antinomique.

Lors du massage tantrique, on vous invite, en cas d'excitation, à ne pas la laisser aller mais à vous en saisir et la faire remonter dans votre corps pour la transmuter via vos centres énergétiques supérieurs. Il y a alors une reprise de pouvoir bien plus "libératrice" qu'une éjaculation.

bottom of page